Navigation

Que la

fête commence !

LES MOUVEMENTS DE JEUNES LES PLUS REMARQUABLES AU MONDE

La jeunesse, c’est l’amusement, la jeunesse c’est la révolution, la jeunesse c’est la rébellion, la jeunesse c’est être différent de tout le reste. Il y a des mouvements de jeunes partout dans le monde et chacun obéit à ses propres règles et lois. Il y a des mouvements politiques, sociaux, créatifs, musicaux ou sportifs. Ils ont tous une chose en commun : ils sont originaux. Mais quels sont les plus cool, les plus révolutionnaires et les plus funky ? Nous avons recueilli quatre exemples des mouvements de jeunes les plus remarquables au monde :

Laisse-nous te presenter…

1. ...les Hipsters 

On dirait qu’ils viennent de sortir du lit et se fichent de leur look mais bizarrement ils ont quand même l’air « frais ». Il y a des hipsters partout dans le monde mais celui qui se considère comme tel se doit de déménager à Berlin, Londres ou New-York, c’est-à-dire le paradis des hipsters. Il porte des lunettes, des skinny-jeans et bien-sûr une belle barbe bien fournie. L’accessoire le plus important de l’alter ego féminin est un chignon ou des cheveux en désordre, des chaussures de sport et des vêtements amples d’occasion. Elles mettent leurs effets personnels dans des sacs de gym lorsqu’elles vont à des festivals électro ou dansent sur de l’indie rock. Les hipsters se considèrent comme des intellectuels libéraux, s’intéressent à la politique, au changement climatique et à leur santé personnelle. C’est pourquoi ils mangent des aliments végétaliens, bio et issus du commerce équitable dans de petits restaurants populaires indépendants. Faire la fête dans des clubs underground célèbres monopolise néanmoins une grande partie de leur temps. 

2. ...Megabiskate


Le skateboard représente pour eux la liberté, la confiance en soi et l’amour des autres. Le groupe de skaters éthiopien Megabiskate est une communauté de 200 jeunes hommes qui partagent la même passion pour le skateboard. Ils ne s’habillent pas de manière particulière ni ne partagent de rituels spéciaux – tout tourne autour du sport. Le groupe a été créé par Israel Dejene comme pause weekend pour ces jeunes qui travaillent dur pendant la semaine. Le mot megabi signifie « donner la vie aux autres » - en accord avec ce mot d’ordre, ils s’aident les uns les autres à se procurer des équipements et à se transmettre des techniques et astuces. En 2015, la légende du skateboard Tony Hawk a eu vent de l’activité de ce groupe et leur a fait don de centaines de skateboard.  

3. ...les Yoruba-Boys


C’est l’un des phénomènes les plus récents de la jeunesse nigériane : le Yoruba-Boy, aussi appelé le Yoruba-Demon. Son signe distinctif est un agbada coulant et un chapeau de couleur quelconque. Ce « beau-gosse» autoproclamé d’une classe cultivée du Nigéria est un homme sûr de lui qui attire beaucoup les femmes. Son outil le plus important est un « portable de réserve » en plus de son portable principal. Celui-ci permet au Yoruba-Boy de rester en contact avec plusieurs filles à la fois. Il se présente au plus d’événements possibles et est très actif sur les réseaux sociaux, surtout Twitter et Instagram. Il promeut son style de vie et ses vêtements en publiant des photos sous le hashtag #yorubaboy ou #yorubademon. Tu peux trouver la plupart d’entre eux dans des communautés à Lagos.  

4. ...Hip-Hoppers d’Arabie saoudite


Au courant des années 2000 et 2001, le hip-hop est devenu de plus en plus populaire dans la jeunesse saoudienne. Il ne s’agit pas seulement d’écouter de la musique, c’est un style de vie choisi pour la plupart par de jeunes hommes. Certains d’entre eux portent des pantalons baggy, des bandanas, des lunettes de soleil et des casquettes – en référence au style américain. D’autres renoncent au bling bling et se concentrent sur l’essence du hip-hop et au développement de talents. La scène est manifestement variée – il y a plusieurs formations de hip-hop arabe. Certains sont connus pour leurs paroles polémiques, très critiques envers le régime politique et répandant des messages sociaux et politiques. Il y a aussi des groupes d’artistes qui partagent des messages positifs et motivants à travers leurs textes. Ils sont totalement différents de leurs alter ego américains et n’utilisent pas d’injures ou de langage grossier. L’accès internet généralisé et bien sûr les réseaux sociaux ont contribué à l’expansion de ce genre underground ainsi qu’à son rayonnement parmi les jeunes du monde entier. 

  1. antérieur
  2. suivant