Navigation

Que les

jeux commencent

Les cinq meilleurs documentaires sportifs de tous les temps

« Pumping Iron »

Le film culte en ce qui concerne le bodybuilding et l’un des premiers films du bodybuilder le plus célèbre au monde : Arnold Schwarzenegger. Le réalisateur George Butler a repris le livre éponyme paru précédemment avec ce film mi-documentaire, mi-fiction qui dépeint les préparations pour l’élection de Mr Olympia de 1975 en Afrique du Sud. Dans la première partie des amateurs s’affrontent, les parties suivantes se concentrent sur les rivalités entre professionnels. 

Schwarzenegger contre Lou Ferrigno! Vous pouvez visionner quelques bonnes scènes ici :

« Referees at Work »

Les grands attaquants, les gardiens de but et les défenseurs sont souvent les stars du foot. Mais que serait le football sans arbitres ? Quelle influence ont-ils réellement sur un match et quelles conséquences leurs décisions ont-elles pour les équipes et avant tout pour eux-mêmes ? Le film « Referees at Work » du réalisateur Yves Hinant, récompensé à plusieurs reprises, traite cette question. Lors de la coupe d’Europe de football de 2008 en Autriche et en Suisse une équipe de caméras a pu enregistrer pour la première fois la communication entre les joueurs et les arbitres et nous livrer ainsi un aperçu précieux dans le déroulement du jeu. 

La bande annonce :

« Höllentour– Tour der Helden »

Des photos de paysages fascinants couplées de photos très personnelles des cyclistes allemands Erik Zabel et Rolf Aldag – sur la piste, pendant le rasage des jambes sous la douche ou lors du traitement d’une plaie après une chute. Le réalisateur oscarisé Pepe Danquart offre en un film de 124 minutes un regard brut sur les coulisses du Tour de France 2003. À l’occasion du centenaire du tour, il a accompagné la course avec trois cameramen et ainsi remis les aspects humains d’un tel événement au centre de l’attention. À regarder absolument, un classique pour les fans de cyclisme !

 

 

« When we were kings »

Le documentaire revoit à la loupe le combat historique entre Muhammad Ali et George Foreman, connu sous le nom de « Rumble in the Jungle », et qui a eu lieu en 1974 au Zaïre, la République Démocratique du Congo actuelle. Dans « When we were kings » le réalisateur Leon Gast montre l’entraînement d’Ali avant le grand combat, sa victoire et remet en même temps en question la situation politique précaire du Zaïre. En 1997 le film a obtenu l’Oscar du meilleur film documentaire. Le film inclut notamment des apparitions des deux légendes du blues B.B. King et James Brown.

« Hoop Dreams »

Ce qui était censé être un court-métrage a fini en tant que projet récompensé 5 fois et une nomination aux Oscars entre autres : dans « Hoop Dreams » le réalisateur Steve James a accompagné les deux garçons afro-américains William Gates et Arthur Agee dans leur périple vers une carrière professionnelle de basketball. Leur objectif commun : une bourse d’études universitaire et le rêve de pouvoir intégrer un jour une équipe de NBA. Le film montre le quotidien des deux protagonistes et celui de leurs familles. Ils aspirent tous à une meilleure vie et se supportent et s’encouragent réciproquement. D’autres problèmes auxquels les familles se voient confrontés nous sont aussi dévoilés : les injustices sociales, le racisme, la consommation de drogues et l’alcoolisme. Un film touchant à plusieurs niveaux et qui montre que le sport peut être bien plus qu’un simple hobby – à voir absolument !

  1. antérieur
  2. suivant